Château Castillonne : Prélever du caviar sans tuer les esturgeonnes

À la fin de sa carrière, François René, ingénieur agronome de renom et Directeur de recherche IFREMER spécialiste de la reproduction aquacole est convaincu qu'il est possible de produire du Caviar autrement. Tout juste retraité, il se lance en 2016 dans une expérimentation novatrice : prélever les oeufs d'esturgeonne par césarienne.
Rapidement rejoint par son fils Frédéric, ils parviennent au bout de 4 années à atteindre l’objectif qu’ils s’étaient fixé : 100% de survie des esturgeonnes au terme d’une opération délicate mais la moins invasive pour l’animal, permettant au poisson de continuer à produire des œufs tout au long de leur vie.
Leurs esturgeonnes évoluent sans stress en très faible densité dans les eaux pures des bassins, alimentés par le Verdus, un confluent du fleuve de l’Hérault. Ainsi l'eau des bassins est renouvelée intégralement plusieurs fois par jour. Par ailleurs ils s'attachent à ne pas dépasser une densité de poisson par bassin de 20Kg/m3 d'eau.
Les esturgeonnes  sont uniquement  nourries en alimentation Bio, soigneusement sélectionnée et provenant exclusivement d'aliments issus de l'agriculture Biologique sans farines d'origine animale terrestre.
Cette alimentation  est complétée avec un peu d'huile de foie de morue essentielle à leur apport en oméga 3. Dans des eaux pures, en faible densité et nourries en alimentation de qualité, aucun traitement antibiotique n'est nécessaire dans leur processus d'élevage.
Après plusieurs années de recherche Château Castillonne produit aujourd'hui un Caviar dont les œufs ont été extrait par une petite césarienne effectuée sous anesthésie naturelle par le froid, une fois tous les 2 ans sur chacune des femelles.
Château Castillonne
https://caviar-castillonne.com/