Fêtes traditionnelles du Tir au Papogay

DESCRIPTION

Tous les premiers dimanches de mai, le Tir au Papogay est le prétexte à 3 jours de festivités où se mêlent spectacles et défilés traditionnels à Rieux-Volvestre. Messe en langue d'Oc, cérémonies officielles, tambours, fifres et tambourins, archers, robes médiévales, groupes folkloriques animent et rythment cette tradition ancestrale de la ville-cité, dont les rivois sont fiers. Jérôme Fréchou, Président de la Compagnie des Archers du Tir au Papogay, nous raconte cette fête. A l'origine, le roi Charles V, lassé des défaites contre les anglais dues à leur maîtrise et supériorité dans la pratique du tir à l'Arc et à l'Arbalète enjoignit à ses sujets de s'exercer à cet art guerrier Le tir au "Papogay" ( un oiseau de type" perroquet"), placé au bout d'une perche en bois, fut mis à l'honneur. Si d'autres villes le pratiquent encore, Rieux-Volvestre reste la seule à la connaissance du Président de la Compagnie des Archers, à pratiquer ce tir de manière traditionnelle. Les archers confectionnent eux même leur flèches, de rondins de frêne, de plumes de canard et de crins de chanvre ou de lin. En haut du mât de 45 m de haut, est juché le papogay. 350 archers se mobilisent le jour de la fête pour le déloger de son " perchoir", car il ne faut pas moins de 500 impacts de flèches pour qu'il se décroche et tombe. Le titre " honorifique" de roi du village sera décerné à l'archer dont la flèche aura touché la cible en dernier avant que l'oiseau ne tombe. Une fête traditionnelle splendide, dont le point d'orgue, juste avant le tir est le défilé de 500 figurants costumés, 8 chars, groupes musicaux et folkloriques, archers en tenue officielles et Rois dans la ville cité, qui vous transporte au moyen-âge pour un dépaysement et des émotions garanties.