Le très haut débit progresse en Haute-Garonne, visite de chantier à Pinsaguel.

DESCRIPTION

C'est en présence du président du département, Georges Méric, d'Annie Vieu la présidente du Syndicat Mixte ouvert Haute-Garonne Numérique et vice-présidente en charge de l’innovation et du numérique, ainsi que de Jean-Louis Coll, maire de Pinsaguel que s'est déroulé, en ce début juillet, une visite de chantier et de contrôle du débit disponible pour les abonnés. L'occasion de mieux appréhender sur le terrain les contraintes de l'installation de la fibre pour obtenir un débit optimal. La commune de Pinsaguel bénéficie déjà, sur une partie de son territoire, du raccordement à la fibre optique qui a permis la souscription de premiers abonnements. Les travaux, menés par Haute-Garonne Numérique via son délégataire Fibre 31, se poursuivent afin de construire d’ici la fin de l’année 2020 les 1 745 prises prévues sur la commune. A ce jour, 1 155 prises ont déjà été déployées. Lors de cette visite, Georges Méric et Annie Vieu ont pu rencontrer deux jeunes gens (Marina et Guillaume) qui ont bénéficié du dispositif d’insertion sur le chantier de la fibre optique. En effet, 750 000 heures d'insertion sont prévues sur toute la durée du déploiement, dont 300 000 heures en conception-construction. Au total, les travaux mobilisent 137 entreprises, ce qui représente 50 emplois directs et près de 450 emplois indirects (sous-traitants). L’arrivée de la fibre optique est par ailleurs un facteur clé pour favoriser la création d’emplois dans les territoires périurbains et ruraux et ainsi le desserrement de l’activité économique aujourd’hui concentrée sur l’agglomération toulousaine. Il participe également à l’essor du télétravail, au développement des tiers-lieux et du coworking. Le plan départemental de déploiement de la fibre optique va permettre de raccorder 278 000 foyers haut-garonnais d’ici fin 2022, et ainsi fournir le haut-débit à l’ensemble des habitants du territoire. Cela représente un investissement total de 533 M€ dont 31 M€ d’investissements publics. À ce jour, près de 39 000 prises sont en cours de construction ou de commercialisation. "Le déploiement de la fibre optique annonce la fin de la fracture numérique en Haute-Garonne. La crise sanitaire et la période de confinement ont démontré toute l’importance des nouveaux usages numériques qui sont sources de changements majeurs dans notre société. L’arrivée de la fibre optique est un enjeu de développement économique pour nos territoires, mais également de développement durable et de qualité de vie", souligne Georges Méric, président du Conseil départemental. "Après un ralentissement pendant la période de confinement, les chantiers de déploiement de la Fibre optique ont repris leur cours en Haute-Garonne. Nous le savons, la reprise des grands chantiers publics est un élément clé de la relance économique sur nos territoires. Et pour cause, plus de la moitié des entreprises mobilisées sur le déploiement de la fibre optique est implantée en Haute-Garonne. Cela traduit pleinement notre engagement à favoriser les entreprises locales mais également l’insertion professionnelle des personnes éloignées de l’emploi", précise Annie Vieu, présidente de Haute-Garonne Numérique et vice-présidente en charge de l’innovation et du numérique.