Cité de l’espace : de l’ISS au Kazakhstan avec Thomas Pesquet

DESCRIPTION

96 jours et 127 millions de km plus tard, Thomas Pesquet, astronaute français, rentre sur Terre. Il était parti le 17 novembre 2016 à bord de l'ISS pour la mission Proxima. Vendredi 2 juin 2017, la Cité de l'espace de Toulouse partage en direct le retour de Thomas Pesquet et Oleg Novitskiy, tous deux à bord de la station spatiale depuis plus de six mois. Pour l'occasion, les activés sont proposées de 10h à 17h en libre accès. Le décollage avait regroupé 6000 personnes. Pour le retour, aucun chiffre n'est annoncé mais de nombreux groupes scolaires sont présents pour cet événement rarissime. Avant l'ouverture de la Cité de l'espace, a 9h32 précisément les deux astronautes ont fermé les portes du vaisseau Soyouz avec lequel ils effectue le voyage entre l'ISS et la Terre. Cela laisse 3 h avant le désamarrage à 12h47, pour vérifier l'étanchéité de la capsule afin d'éviter tout problème. Le vaisseau se détache de la station spatiale avec quelques minutes d'avance pour s'éloigner lentement. Il faut attendre quelques minutes supplémentaires pour que les moteur se déclenche afin de ne pas abîmer l'ISS. Les deux astronautes parcourent 400 km à 28 000 km/h avant de freiner pendant 4 minutes pour rentrer dans l'atmosphère. Comme prévu, c'est à 16h09 précise que Soyouz touche le sol au Kazakhstan. Thomas Pesquet et Oleg Novitskiy retrouve le monde extérieur quelques minutes plus tard. Pour eux, c'est la fin d'une extraordinaire expérience. Pour la Cité de l'espace, la mission commence tout juste. Il faut maintenant rendre compte de tous les essais, les expériences menées à bord.