Les gestes qui comptent : Si on se mettait au zéro déchets ?

Le zéro déchet commence à s’imposer en force en France. Ce courant écologique porté depuis maintenant 20 ans par l’association Zero Waste France dans l’hexagone a pour ambition de mettre nos poubelles au régime.

Le 0 déchets: oui mais pourquoi faire ?

A l’heure ou chaque Français produit pas loin de 600 kg de déchets par an, les solutions pour gérer nos ordures restent bien souvent l’enfouissement ou l’incinération. Ces méthodes engendrent une pollution des sols, de l’eau et de l’air considérable.

Les océans ne sont malheureusement pas épargnés. L’apparition d’un continent de déchets dans le pacifique, découvert par Charles Moore en 1997, mesurant près de 3,43 millions de km²; soit l’équivalent de cinq fois la superficie de la France, en témoigne. Composé à 90% de plastiques qui mettent des siècles à se dégrader, la situation est plus que préoccupante. La présence de plastiques perturbe le fragile équilibre naturel tant par les pollutions causées par les composés toxiques des ordures, que par la mort d’un million d’oiseau et de cent milles mammifères par an,  suite à  l’ingestion accidentelle de ces plastiques et fibres textiles . Les répercutions sur la chaîne alimentaire complète sont catastrophiques.

Il s’agit de rapidement changer nos habitudes de consommation. Le courant « Zéro déchets » s’inscrit parfaitement dans cette démarche écologique.

Comment commencer?

Les habitudes de tout un chacun peuvent avoir de grands impacts sur la production globale de déchets. Des efforts peuvent être; non seulement bénéfique pour la planète; mais aussi pour notre portefeuille. Mettre nos poubelles au régime peut faire baisser nos impôts locaux : la gestion des ordures ménagères est un budget très important pour les communes.

Penser aux sacs réutilisables, de préférence en tissus élaborés à partir de fibres naturelles, refuser les suremballages, acheter plus de vrac. Autant d’astuces qui permettent de faire baisser le poids de nos sacs poubelles. A l’heure du tout jetable,  dans une société française en retard en matière de recyclage, des alternatives voient le jour.

Quelques pistes intéressantes pour réduire ses déchets.

Les geste du quotidiens sont souvent ancrés, il est parfois difficile de changer ses habitudes de façon simple. Voici quelque objets de substitution qui sans y penser pourront vous aider à réduire vos déchets.

Utiliser un cure oreille au lieu des classique cotons tiges

Les cotons tiges en plus d’être polluants sont décriés par les ORL depuis des années. Les pédiatres déconseillent même leur utilisation sur les enfants. Faire un geste pour l’environnement et pour ses oreilles ne vous coûtera pas plus de 5€. A utiliser avec précaution, en tenant l’ustensile par le manche (à la manière d’un stylo) et grâce a des mouvement fluides et doux retirer le cérumen de l’oreille. Ne pas essayer d’aller trop profondément, ce qui est la cause de possibles accidents. Pour les enfants utiliser un spray à l’eau de mer.

Acheter en vrac, et amener son contenant.

De plus en plus populaire, les grande surfaces aussi commencent à se mettre au vrac. Moins cher au kilogramme, les denrées proposées (pâtes, café, noix etc) peuvent parfaitement être emballées dans des contenants que vous aurez apporté. Des magasin proposant exclusivement du vrac ouvrent un peu partout en France.

Recycler et faire durer: les secrets pour réduire son impact

Au final, le recyclage est une démarche écocitoyenne de choix pour épargner la planète. Penser à faire le tri peut parfois être un casse tête, et les points de collecte ne sont pas toujours bien indiqués. Une plateforme participative recense de façon communautaire les points de collecte en fonction des besoins de l’utilisateur. OùRecycler.fr vous aidera par géolocalisation a trouver le point de collecte le plus proche de chez vous, sans prise prise de tête.

Une solution anti-gaspillage existe: le réseau des débarrasseries et recycleries. Elles se donnent pour objectif d’offrir une seconde vie à vos objets. Pour aller chiner des objets utiles ou pour déposer ce dont vous ne voulez plus n’hésitez pas à vous rapprocher d’elles. Ces structure associatives permettent bien souvent la réinsertion de personnes en difficulté. Vous ferez un geste pour la planète et pour la société !

Si vous voulez sauter le pas du 0 déchet des groupes d’entraide existent sur les réseaux sociaux. Rencontres, pique niques, conseils et astuces seront au rendez-vous.