Le Premier congrès mondial sur l’agrivoltaisme commence ce mercredi 14 Octobre!

Il s’agit du premier congrès mondial sur l’agrivoltaïsme, ensemble de techniques permettant de concilier production agricole et production électrique sur la même parcelle. Le concept est très récent (moins de 10 ans). Il part de l’observation que la production d’énergie à partir de productions agricoles (blé éthanol, oléagineux diesters, méthanisation de résidus ou de plantes entières) est une hérésie écologique compte tenu du rendement énergétique très faible de la chaine complète (du champ à la roue). Un hectare de culture (blé ou colza) permet de faire rouler un véhicule thermique environ 100 000 km, alors qu’un hectare de panneaux photovoltaiques permet de faire rouler un véhicule électrique environ 1 000 0000 de km, soit 10 fois plus. Et la matière organique produite en agriculture a bien d’autres usages prioritaires, y compris entretenir la fertilité organique des sols et stocker du carbone. Brûler ou méthaniser les molécules organiques riches et complexes produites par la photosynthèse ne devrait plus être possible.
Les techniques modernes d’agrivoltaïsme qui seront présentées lors du congrès sont compatibles avec la production agricole. Rien à voir avec les serres photovoltaïques alibis trop sombres dans lesquelles rien ne pousse. Il ne doit s’agir en aucun cas d’artificialiser les terres agricoles, toutes les installations doivent respecter la qualité de sols, leur potentiel de production, et être démontables de manière intégralement réversibles. On privilégie les systèmes où les cultures bénéficient de la protection apportée par les panneaux.
Face à la difficulté d’installer des panneaux photovoltaïques sur l’ensemble des constructions existantes, la filière agrivoltaïque pourrait contribuer de manière significative à la transition énergétique sans pénaliser la production agricole.
Plus de 300 participants sont déjà inscrits, venant de plus de 35 pays, avec de fortes délégations américaines ou asiatiques.
Le programme scientifique est disponible sur internet et comprends 62 présentations scientifiques venant de 21 pays et de tous les continents. L’ensemble des présentations sera diffusé en streaming, l’ensemble des posters sera consultable par internet. Une visite du dispositif de Tresserre dans les Pyrénées-Orientales  (dispositif agrivoltaïque sur vigne de 4.5 ha, une première au monde) sera faite  pendant le congrès, sous forme d’une visite filmée.
Agrivoltaiscs2020 est un des rares congrès maintenus en 2020.
Ce congrès bénéficie du soutien de la région Occitanie, du département des Pyrénées-Orientales et de plusieurs partenaires industriels. Il est organisé par l’INRAE (France) et l’Institut Fraunhofer (Allemagne), leader mondial des recherches en énergie photovoltaïque.
Chantal Dorthe ( INRAE)