Plus de 860 000 internautes ont suivi Futurapolis Planète

En ligne et en live, sur Facebook, Youtube, Twitter ou encore sur LePoint.fr, le public a répondu présent pour l’édition 2020 de Futurapolis Planète organisée par Le Point, en partenariat avec Toulouse Métropole et la Région Occitanie. Plus de 860 000 internautes ont suivi cet événement dont 118 000 pour la Factory, la soirée dédiée aux entreprises ! Depuis un plateau TV installé au Quai des Savoirs à Toulouse, les nombreux intervenants se sont succédés, majoritairement à distance, pour captiver le grand public et offrir des débats de qualité sur des thématiques pensées par la rédaction du Point. Retour sur un événement qui a su maintenir le lien avec son public.
Des thématiques fortes et accessibles au grand public via les réseaux sociaux
Pour rendre accessible le contenu de son événement à tous les publics, Le Point a diffusé en direct chacune des conférences sur ses différents canaux (réseaux sociaux, site Internet). Ainsi, plus de 455 000 personnes ont suivi les tables rondes en live sur Facebook, qu’elles traitent de la place du vélo ou de la qualité de vie en ville, de la protection des océans, de la grande saga Dune ou encore de notre cerveau face à l’écologie.
Au total, près de 860 000 internautes ont suivi l’événement depuis chez eux, tous canaux confondus ! Un pari gagnant pour cette formule inédite de Futurapolis Planète.
La Factory : trois heures de conférences pour “changer de modèle”
Habituellement organisée en présentiel, La Factory a, cette année, ouvert ses portes au public via cette édition entièrement dématérialisée. Ainsi, le 12 novembre dernier, chefs d’entreprises, élues et économistes ont partagé leurs témoignages et analyses sur la transformation de l’économie et sur la RSE. La Factory a su intéresser plus de 118 000 internautes sur les réseaux sociaux du Point grâce à un contenu éditorial en phase avec les attentes des entreprises.
Parmi eux, les économistes Jean Tirole et Paul Seabright, Anne Lauvergeon, fondatrice et présidente d’ALP ou encore Antoine Frérot, Président de Veolia sont venus témoigner. De grandes entreprises ou associations telles que Axa, Edf, Enedis, Eiffage ou Agefiph ont présenté leurs initiatives en matière de RSE, alors que Le point publiait le même jour son 1er palmarès des entreprises les plus responsables de France.
Ainsi Anne Lauvergeon a noté “une aspiration à un changement de modèle. Les attentes les plus fortes concernent la préservation de l’environnement.” Antoine Frérot a lui estimé que “lorsque polluer deviendra plus cher que dépolluer, tous les acteurs économiques s’y mettront”.
Des replays disponibles sur tous les réseaux
Les différentes tables rondes de Futurapolis Planète et de La Factory sont désormais à retrouver sur les réseaux sociaux du Point et du Point Innovation, ainsi que sur le site internet LePoint.fr.
On en a parlé à Futurapolis Planète
#Planète, #Economiedurable, #Occitanie, #RSE, #Villes, #Croissanceverte, #Ecologie, #Océans, #Avion, #Changementclimatique, #Developpementdurable, #Terre, #Nucléaire, #Vélo, #Energie, #Environnement, #Mobilitésdouces, #Liberté, #Toulouse, #Entreprises
À propos de Futurapolis
Créé par Le Point à Toulouse en 2012, Futurapolis est un rendez-vous référent sur l’innovation en France. Il accueille chaque année plus de 10 000 visiteurs, dirigeants d’entreprise, étudiants, startups et grand public passionné de technologie. Futurapolis est devenu Futurapolis Planète pour se consacrer à l’avenir de la Terre. Chefs d’entreprise, scientifiques, intellectuels mais aussi personnalités publiques et citoyens engagés sont invités à réfléchir et à débattre sur l’avenir à court et à long terme de notre planète… Futurapolis c’est aussi une newsletter mensuelle et une rubrique dédiée sur le site du Point.
 photo : • De gauche à droite, Étienne Gernelle, Nadia Pellefigue et Jean-Luc Moudenc sur le plateau de Futurapolis Planète au Quai des Savoirs