Inauguration du Musée de la Résistance et de la Déportation

DESCRIPTION

Ce jeudi 26 Février 2020 près de 400 personnes ont assisté à la cérémonie d'ouverture du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation en présence des élus départementaux et de nombreuses figures de la Résistance, telles que Ginette Kolinka, ancienne déportée du camp d'Auschwitz-Birkenau, et les figures de la Résistance toulousaine telles que Lucien Vieillard, Marie et Jean Vaislic ainsi qu'Hubert Strouk, coordinateur régional du Mémorial de la Shoah dans le sud de la France. Rénové et modernisé sur une surface totale de 1000 m2, le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation de Toulouse porte l'ambition d'accueillir un plus large public et de permettre à tous les citoyens de s’approprier les valeurs de la République et de la laïcité, à travers le prisme de l’histoire, des résistants et de leurs combats. "Porteur d’un nouveau projet scientifique, culturel et artistique, le Musée départemental, rebaptisé « de la Résistance et de la Déportation – Luttes et Citoyenneté », se donne les moyens de mobiliser les citoyens de tous âges et les nouvelles générations pour transmettre l’histoire de Toulouse et de la Haute-Garonne, pour questionner le passé, le présent et l’avenir sur ce que nous sommes et, plus encore, ce que nous voulons être : des citoyens du monde, libres, égaux et fraternels" précise Georges Méric, Président de Conseil Départemental de la Haute-Garonne.