Notre Occitanie : L’imagerie du territoire revisitée par Hervé DIROSA et Claude SICRE

DESCRIPTION

C'est une exposition de 22 œuvres sérigraphiées célébrant l'Occitanie réalisées par Hervé DIROSA, artiste sétois de renommée internationale, cofondateur de la figuration libre et du musée des arts modestes, qui était présentée à l’Hôtel de Région de Toulouse, ce 26 août ( et jusqu'au 26 septembre). L’artiste a centré ses œuvres autour de trois thèmes : « Notre région Occitanie », « Nos richesses » et « Les 13 départements ». Toutes sont accompagnées d’un texte de Claude Sicre, chanteur Occitan, membre du groupe toulousain Les Fabulous Trobadors. Présentées sur socles et sous panneaux plexiglas, les œuvres pourront voyager facilement et être exposées dans tous les lieux du territoire. Au sein de l’Hôtel de Région, l’exposition pourra être découverte du lundi au vendredi, de 9h à 17h, du 26 Août au 26 septembre. Quelques mots sur Hervé DIROSA Élève de l’École nationale Supérieure des Arts décoratifs, Hervé DIROSA est exposé, à tout juste 20 ans, à Paris, Amsterdam et New York. En 1981, il cofonde le mouvement de la Figuration libre, ainsi dénommé par l’artiste Ben. Progressivement, il diversifie ses approches artistiques au contact d’artisans dans un tour du monde qui le mènera en Tunisie, en Bulgarie, au Ghana, au Bénin, en Ethiopie, au Vietnam, en Afrique du Sud, en Corse, à Cuba, au Mexique, aux Etats-Unis, au Cameroun, en Israël. Sans revendiquer un style particulier, mais en développant un univers narratif bien à lui, peuplé de personnages récurrents, il a pratiqué toutes les techniques de création: peinture, sculpture, bande-dessinée, tapisserie, estampe, fresque, laque, argent repoussé, céramique, dessin animé, images numériques, entre autres. Il est également l’auteur ou le sujet de plus de 150 livres d’art et publications entre 1978 et 2019. Concepteur de l’Art modeste, il fonde en l’an 2000, à Sète, le Musée international des arts modestes (MIAM), où il expose de nombreux artistes venus du monde entier et crée des expositions qui questionnent les frontières de l’art contemporain.