Les jeunes bougent l’égalité « femmes-hommes » – Table ronde débat

En France, l’égalité Femme/Homme est une valeur fondamentale de la République et se décline dans tous les domaines de la vie sociale et politique. À l’aube du XXIe siècle, après plusieurs décennies de bouleversements très importants, la situation de l’égalité entre hommes et femmes est loin d’être achevée.
Comment les jeunes haut-garonnais•es s’emparent de la question ?
Au-delà des projets de jeunes que le Département a soutenus dans le cadre de la bourse aux projets Initi’active Jeunesses, qui sont dans une logique de sensibilisation, de conscientisation des jeunesses entre pair.es, il y a aussi des jeunes filles ou garçons, qui portent des projets qui, sans aborder directement cette question, affirment, affichent, et de fait, font bouger l’Egalité. Lumière sur ces nouveaux modes d’agir !
Ces jeunes font part de leur expérience et de leur perception de la question de l’égalité femme/homme, en regards croisés avec un “grand témoin” pouvant expliciter et resituer le combat pour l’égalité.
Avec :
  • Nadège Tenailleau, Maîtresse de Conférence au département Sciences de l’Éducation de l’Université Toulouse Jean Jaurès. Elle est chercheuse et formatrice sur les questions de genre. Elle a notamment été coordinatrice des interventions autour de la lutte contre les discriminations sexistes et contre l’homophobie, pour le compte des CEMEA Pays de la Loire.
  • 3 lauréats de la bourse Initi’active Jeunesses :
    • Eloïse Arnaud et Fanny Tronche. Le projet 25% une initiative qui vise à mettre en lumière les femmes marquantes de l’Histoire.
    • Charlotte Floderer. Kaelbel est une chaîne YouTube animée par une jeune femme qui nous parle des nouvelles technologies.
    • Sofia Labat.  Sofia est une chanteuse. Inspirée de son enfance et des aventures d’une femme d’aujourd’hui, elle parle d’amour, révèle des joies, des peurs, en douceur comme en puissance.
  • Des jeunes qui ne sont pas lauréats de la bourse Initi’active Jeunesses, mais qui portent des projets qui contribuent à l’égalité femmes / hommes :
    • WILBI. Lancée par deux jeunes Toulousains, Corentin Bouffard et Charlotte Tandou, WILBI est une application qui permet de découvrir le quotidien de nombreux professionnels en temps réel et de lutter contre les stéréotypes de genre dans l’orientation professionnelle et contre les représentations genrées des métiers.
    • ISAElles  L’association ISAElles regroupe les femmes de SUPAERO ayant à cœur le projet d’encourager les collégiennes et les lycéennes à s’orienter vers des études scientifiques. Avec Pauline Haritinian, actuelle présidente du Club ISAElles et Lily Daurat, ancienne présidente du Club ISAElles.
Retransmission en direct du Pavillon Républiue Langue des signes